Accueil


LE DÉCLIC : là où tout a commencé

 

Mon affection pour la littérature m’a conduit naturellement sur le chemin de l’écriture. J’ai commencé à écrire au début de mes 21 ans sérieusement après plusieurs tentatives vaines.

Mon goût pour l’histoire des Antilles, les séries et les films afro-américains m’ont donnés envie d’écrire sur l’épineux sujet qu’est l’esclavage. Après quelques recherches, je me suis lancé dans l’écriture de ce roman de fiction historique sur l’esclavage aux Antilles avec la ferme intention d’y mettre un point final. 

Après de longs mois d’écriture, mon projet s’est concrétisé et j’ai pu profiter du fruit de mon labeur.

Je prends beaucoup de plaisir à écrire, transmettre et partager des émotions, des sensations aux lecteurs quels qu’ils soient.

J’ai une grande affection pour le naturalisme et le réalisme, mouvements littéraires et culturels impulsés au XIXe siècle. Je m’attache à écrire sur le monde réel tout en analysant les problèmes sociaux et les comportements du genre humain à travers mes personnages.

statue-1641760_1920


D’où vient mon inspiration ?

 

Né aux Antilles, j’ai particulièrement une affection pour mon île, la Guadeloupe. Elle a une histoire et un patrimoine culturel très riches qui méritent d’être au service de la littérature au même titre que toutes les autres petites îles qui nous entourent. 

body-of-water-3107315_1920


La littérature du bassin caribéen

Une richesse inestimable

 

Césaire, Chamoiseau, Pépin, Condé, Pineau, Depestre, Zobel, Confiant, Pineau, Saint-John Perse, Glissant, Fanon, Laferrière et bien d’autres encore.

Comment ne pas apprécier ces œuvres authentiques et familières qui dépeignent avec précision la société dans laquelle nous vivons ou que celle que nos parents et grands-parents ont connu ?

Nous avons un véritable héritage culturel, que nous nous devons transmettre aux générations futures. La littérature francophone des Antilles est trop peu connue et promue alors qu’elle joue un rôle majeur dans le de la langue française.

Certains auteurs ont même participé à l’émergence de plusieurs courants littéraires antillais. On peut ainsi citer la Négritude, la Créolité, le Contel’Antillanité et dans une autre mesure celui du Merveilleux.


 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s